Anhaux : une maison, une histoire "Etchebers"

vendredi 15 janvier 2010
par  GeneO

Une étude réalisée par Claude Lesgourgues

Cession d’une somme de Martin de Ramonena maître d’Etchebers d’Anhaux en faveur de Joan d’Etchebers curé de Bunus.
Le 9 avril 1749, par devant maître Espérien, Martin de Ramonena Maître d’Etchebers d’Anhaux, signait cession d’une somme due verbalement de 731 livres en faveur de Jean d’Etchebers curé de Bunus. Ces sommes étaient dues, aux maîtres d’Etchebers, par Joannes Daguerre maître de Delhorricondo de St Just et noble Martin Dalhaste de Baigorry. D’Etchebers curé avait en charge de se les faire rembourser et de donner quittance.

Approbation d’une obligation de Joannes de Léonis et Gratianne Laurencena de Chubitoa en faveur de Jean d’Etchebers curé de Bunus.
Le 3 mars 1749 par devant maître Esperien maître Jean d’Etchebers prêtre et curé de Bunus héritier
testamentaire de feu Jean d’Etchebers curé de Saint Just,
Et
Joannes de Leonis d’Olheguy maître propriétaire de la maison du nom et veuve Gratianne de Laurencena maîtresse propriétaire de la maison du nom de Chubitoa.
Entre lesquels il a été dit que, les (anciens) des dît de Leonis et de Laurencena s’obligeront à payer une somme capitale de 48 ducats à Pierre maître de la maison d’Etchebers d’anhaux (ancien) du dit feu d’Etchebers par contrat du 3 janvier 1698 retenu par Pedro de Casanaba notaire royal et approuvé par Lauren de Laurencena père de la dite de Laurencena par acte du 19 décembre 1730 retenu de maître Lassale. Lequel acte les dits Leonis et Laurencena ont approuvé et ratifié et en conséquence ils payeront au sieur curé héritier la somme de 112 livres.

Quittance consentie par Jeanne d’Etchebers et Martin de Ramonena en faveur de Joannes de Léonis
d’Olheguy.
Le 25 septembre 1750 par devant maître d’Apesteguy a comparu : Jeanne maîtresse ancienne et propriétaire de la maison d’Etchebers et Martin Ramonena son mari cessionnaire de maître Jean d’Etchebers curé de Bunus son oncle datant du 30 juin 1749 reçu par maître d’Iribarne reconnaît avoir reçu de Joannes maître propriétaire de la maison de Léonis et Marie de Tristantenia sa femme du quartier d’Olheguy, 14 livres 10 sols d’un paiement final de 112 livres 5 sols. Toutefois le restant avait été payé en argent et au moyen d’une barrique de vin.
Obligation de 60 livres des maîtres d’Etchevers d’Anhaux en faveur de Joannes fils cadet d’Irigoin de Mendive.
Le 12 juillet 1762, par devant maître Espérien, Martin de Ramonena et Jeanne d’Etchevers conjoints, maîtres adventice d’Etchevers d’Anhaux reconnaissent devoir à Joannes fils cadet d’Irigoin de Mendive remplacé par sa nièce Marie d’Irigoin une somme de 60 livres pour les intérêts arriérés d’une somme capitale de 55 écus de 3 livres

Quittance d’une somme consentie par Michel Aretche au profit de Bertrant Courout d’Etchevers
Le 23 février 1790 par devant maître Michel Etcheverry ont comparus : Michel Aretche fils cadet de la maison d’Errecalde d’Irouleguy reconnaît avoir reçu de Bertrand Çourout maître de la maison d’Etchebers d’Anhaux la somme de 390 livres en payement d’une pareille somme qu’ils devront prendre sur une transaction du 17 août 1783

Arrangement d’utilisation et de clôture de terres entre Jean Jaureguy et Magdelaine Souhourt son
épouse maître adventif et maîtresse propriétaire de la maison Etchebers d’Anhaux Et
Sauveur Elissalecou maître jeune de la maison d’Iriart

Le 27 février 1838 par devant maître Sallaberry, les maîtres d’Etchebers et d’Iriart ont signé une convention pour l’exploitation de leurs terres respectives, clôture, passage etc., ainsi que pour l’utilisation d’une source.


[1ADPA Minutes notariales

[2Archives départementales de Pau

[3Archives communales d’Anhaux