Beyrie-sur-Joyeuse : notes insolites

mardi 28 février 2012
par  GeneO

En faisant les relevés de Beyrie, Pierre Larroque a relevé quelques perles, mentions insolites, curiosités et autres "joyeusetés", il nous les livre ici.
Toutes ces mentions ont été relevées dans les registres paroissiaux et d’état civil conservés aux Archives départementales et consultables sous forme numérisée sur earchives.cg64.fr

Curiosités d’archives de Beyrie

… « né dans la commune d’Urdax, quartier du Royaume d’Espagne, comme il parait par l’extrait de son acte de naissance délivré par Sébastien Irigoyen lieutenant d’Alcalde de Urdax »…(coll dep : 794)

Français difficile :

… « pasteur domicilié à Suhescun, fils naturel de Marie C. que l’acte de décès ont na pu trouver »… (coll dep : 809)

… « né en la maison Chotildeguy de cette commune et pour l’ispirituel celle de Méharin »…(coll dep : 810)

… « Fille de feu Jean B. qui a été mort en la maison d’arrêt de Pau »…(coll dep : 824)

… « fils de feu Joseph A. décédé sur la mer au bord d’un bateau l’an 1810 » (coll dep : 839)

Professions ou états

Alors que d’autres sont « laboureur »,ou « laboratrice », « forgeron » etc…A Beyrie on trouve la profession ou l’état de « mandiant », « mendiant »…(coll dep :795, 840, 843, 852,925, 932, 935, 968, 989,) « bohémien, tondeur de mulets »1059

Pierre C. menuisier, épouse la fille DUBOIS… (891)

« François Antoine F., gendarme à cheval à la résidence de Mendionde, né à Soultz canton de Molsheim, département du Bas Rhin »… (914)

« Artificier au 20° régiment d’artillerie, actuellement en congé illimité auprès de ses parents » (coll dep : 1003)

« Fils de Pierre I. homme d’affaire du château du présent lieu » (coll dep 1017)

« Fabriquant de spargates » (coll. Dep. 1019) « alpargatier » (1047)

« facteur rural et jardinier » (1046)

Familles recomposées

Certaines années, une union sur deux est un remariage.
En 1861 par exemple la table alphabétique de fin d’année (coll dep : 996) porte mention des 4 mariages de l’année : Jean B. veuf, Daniel B. veuf, Jacques L. garçon, Pierre M. garçon !…

« Fils inconnu de Jeanne E. » (871) « Si son nom ne se trouve point sur les registres de l’état civil, c’est à cause de la négligence avec laquelle ils ont été tenus dans le temps… » (869)

Parents partis : (coll comm 724, 726, 737)

La constance du curé Arnaud Dagie
Il y a du monde ce jour là en la maison commune de Beirie. Nous sommes le 5 septembre 1793 ; et devant Arnaud Dagie (membre du conseil de cette commune, élu le 24 janvier dernier pour recevoir les actes destinés à constater les naissances, les mariages et les décès des citoyens, ont comparu :
Jean Mont Real maire de la commune de Beirie, 49 ans ½
Jean Baptiste Larrouy, commissaire national auprès du tribunal du district de Saint Palais, 45 ans, domicilié à Saint Palais
Jean Rache , administrateur, membre du directoire du district de Saint Palais, 26 ans, domicilié à Saint Palais,
Jean Lamolle, tisserand, âgé de 43 ans, habitant à Beirie
Jean Giresse, 52 ans, tisserant, domicilié à Beirie
Martin Celaiguibel, 42 ans, charpentier, domicilié aussi à Beirie.
 
Manquent à cette assemblée des personnes qui étaient convoquées :
La citoyenne d’Aspremont épouse du dit citoyen Montréal
Pierre Biraben, cordonnier
Jean Biraben, fils du précédent,
Pierre d’Abbadie, maître chapelier de Sauveterre, les 3 voisins du dernier domicile de la dite citoyenne d’Aspremont
Les citoyens Montréal et Larrouy demandent que soit prononcée la dissolution du mariage contracté le 15 février 1775 à Peyrehorade entre Montréal et d’Aspremont, tous les démarches et les délais exigés par la loi ayant été respectés :
« Moi, Arnaud Dagie, en vertu des pouvoirs qui me sont délégués, j’ai déclaré au nom de la loi, que le mariage entre les dits Montréal et d’Aspremont est dissous et qu’ils sont libres de leur personne comme ils l’étaient avant de l’avoir contracté… »
(cf Beyrie-sur-Joyeuse collection communale, mariage photo 616)
(cf les actes avant la révolution : desservant : Arnaud Dagie et les actes après la révolution : curé : Arnaud Dagie…)
Conclusion : le curé célèbre le divorce du maire…

Né le 12 novembre 1743 à Tardets ( ?) décédé à 81 an à Beyrie le 12 août 1824 à 10 h du soir (coll dep : décés 1268) en la maison d’Etchegorry
On le trouve curé signataire des BMS de Beyrie en décembre 1785 (coll com 242) Puis « élu par délibération du 24 janvier 1793 pour dresser les actes destinés à constater la naissance, les mariages et les décès des citoyens » (coll dep 676). C’est à ce titre qu’il officie pour le divorce de son maire (coll com 616). On le retrouve ensuite dans les mariages comme témoin jusqu’à sa mort…

Joyeusetés de Beyrie

… « né dans la commune d’Urdax, quartier du Royaume d’Espagne, comme il parait par l’extrait de son acte de naissance délivré par Sébastien Irigoyen lieutenant d’Alcalde de Urdax »…(photo 794)

… « Jeanne E. âgée de 35 ans, fille légitime majeure d’Arnaud E.mandiant »…(photo 795)

… « pasteur domicilié à Suhescun, fils naturel de Marie C. que l’acte de décès ont na pu trouver »… (photo 809)

… « né en la maison Chotildeguy de cette commune et pour l’ispirituel celle de Méharin »…(photo 810)

… « Fille de feu Jean B. qui a été mort en la maison d’arrêt de Pau »…(photo 824)

… « fils de feu Joseph A. décédé sur la mer au bord d’un bateau l’an 1810 » (photo 839)


Annonces

Archives départementales 64 : fermeture des salles de lecture

JPEG - 74.8 ko

Fermeture exceptionnelle du Pôle d’Archives de Bayonne
Mercredi 24 mai après-midi

Fermeture des Archives départementales (Pau et Bayonne)
- 26 mai
- 1er juin
- 5 juin
- 28 juillet
- 14 août

Fermeture annuelle
Le service des Archives départementales (sites de Bayonne et de Pau) sera fermé du 25 septembre au 6 octobre 2017.