Conséquences de l’incendie de 1908 aux archives de Pau

mardi 11 décembre 2012
par  GeneO

On se rend compte avec peine aujourd’hui, du désastre et de ses conséquences. Pourtant le département perdit une proportion énorme de ses archives et de son histoire dans cet incendie : si les papiers et documents de la période ancienne furent assez bien conservés, la période révolutionnaire et les archives du XIXe furent en grande partie détruits.

Archives anciennes, antérieures à 1790

Contrôle des actes, sous-série 2C

Ancêtre de l’Enregistrement, ces fonds ont subit des dégâts majeurs : 1300 registres disparurent. Ainsi, aujourd’hui, peu de bureaux sont représentés et le contenu des documents variable ou très inégal en importance.

Archives révolutionnaires

Série L

Les fonds relatifs à cette période furent en grande partie détruits. Grâce aux versements postérieurs à 1925, son importance a pu être accrue et propose aujourd’hui 73, 2 mètres linéaires.

Série Q

Les papiers concernant les biens nationaux ont été par contre sauvés (45,2 mètres linéaires).

Archives modernes, 1800 à 1940

Administration générale et économie, série M

Les fonds de la Préfecture ont beaucoup souffert. Du XIXe, n’ont subsisté que quelques documents épars. La majeure partie de cette série est datée du XXe. Ainsi par exemple les recensements sont inexistants jusqu’en 1911. L’on utilisera à leur place, ceux conservés dans les fonds des communes.

Administration et comptabilité communale, série O

Très touchée par l’incendie, il n’existe pratiquement plus de documents pour le XIXe siècle, malheureusement pour les chercheurs sur l’histoire locale et communale.

Finances, cadastre, Poste, série P

Beaucoup de pertes sont à déplorer, encore une fois pour les registres du XIXe. Un vrai déficit pour cette série incontournable pour les chercheurs.

Affaires militaires, série R

Seuls les registres matricules forment une belle continuité, les autres documents sont très lacunaires et l’ensemble de cette série ne donne que 57, 7 mètres linéaires.

Justice, série U

Les fonds encore conservés dans les tribunaux lors de l’incendie ont échappé au désastre. Seule la sous-série 1 U, correspondant aux fonds de la Préfecture est particulièrement lacunaire.

Culte, série V

Elle est quasi inexistante avec 6 mètres linéaires. Les sous-séries la composant sont à l’état d’épave à l’exception de la dernière, la 8 V relative à la loi de séparation de 1905.

Assistance et prévoyance sociale, série X

Pour qui veut faire des recherches sur le XIXe, la quête sera très difficile. Une très grande partie des documents ont brûlé.

Etablissements pénitentiaires, série Y

A l’exception des fonds de la Préfecture, quasi inexistants, les fonds émanant des prisons elles-mêmes, au nombre de 5, n’ont pas été touchés puisqu’encore dans ces établissement au moment du drame.
Venant donc compléter les archives judiciaires, elles répondront de belle façon aux attentes des chercheurs.

Sous-préfectures, série Z

Formant un fonds assez complet, ces archives pallient aux manques des fonds de la Préfecture de Pau, à l’exception de Bayonne dont la sous-préfecture subit elle aussi deux incendie. Le très faible volume des documents pour cette dernière (3,10 mètres linéaires) datent pour le plus ancien de 1907 et commencent plutôt en 1930.


Annonces

Archives départementales 64 : fermeture des salles de lecture

JPEG - 74.8 ko

Fermeture exceptionnelle du Pôle d’Archives de Bayonne
Mercredi 24 mai après-midi

Fermeture des Archives départementales (Pau et Bayonne)
- 26 mai
- 1er juin
- 5 juin
- 28 juillet
- 14 août

Fermeture annuelle
Le service des Archives départementales (sites de Bayonne et de Pau) sera fermé du 25 septembre au 6 octobre 2017.