Des mouches à miel

samedi 13 décembre 2008
par  GeneO

Les mouches à miel ne sont autres que les abeilles que nos ancêtres élevaient.

En voici pour preuve un acte notarié que Maître Villeneuve, notaire de Saint-Palais écrivit un jour d’avril 1779 [1].

Une mère et son fils du lieu d’Arraute [2], en Pays de Mixe se trouvent confrontés à une histoire de fausses accusations !
Gracianne SALLABERRY métayère de la maison OLHEGUY d’Arraute et Joannes RECALDE son fils aîné, réfutent l’accusation de vol portée contre Joannes RECALDE leur fils et frère cadet.
Les deux frères disposent communément des ruches dont ils tirent le précieux rayon à leur guise.
"et que si led. Joannes Recalde cadet a ete accuse du vol desd. ruches amiel cest mal a propos et pour le noircir dans le publicq et pour porter atteinte a son honneur".

L’affaire était suffisamment importante pour que le sieur CLAVERIE "Capitaine aide major du bataillon de Mixe" habitant à Béguios et Jean-Baptiste BAILERE, notables du coin assistent en tant que témoins à l’écriture de l’acte.

Il fut même notifié à "Messieurs les juges et procureurs du roy du Senechal (de Navarre)" et copie leur en a été délivrée afin "quils nen pretendent cause d’ignorance".

Erle : "abeille" en langue basque.


[1AD, IIIE2520

[2Actuelle commune d’Arraute-Charritte


Annonces

Exposition "Villas et jardins de la Côte basque (1900-1930)

JPEG - 6 ko
L’exposition « Villas et jardins de la Côte basque (1900-1930) », conçue en collaboration avec l’association Giltzarri, offre une découverte des demeures et de leurs jardins du début du XXe siècle. Magnifiques architectures, idéalement insérées dans le paysage de la Côte, venez les découvrir :
- aux Archives royales et générales de Pampelune : du 4 au 30 avril 2017