Numérotation d’Aboville

samedi 12 septembre 2009
par  GeneO

Comment donner un numéro à chaque personne dans une généalogie descendante ?

Lors des recherches vous avez relevé des actes et des renseignements concernant chaque individu, les fiches vous indiquent les enfants qui ont vécu, mais aussi les enfants morts en bas-âge, ainsi que ceux générés par les filles…
Nous vous proposons de les numéroter.

La méthode qui nous semble la plus facile est la méthode d’Aboville :
Chaque individu reçoit un N° que l’on fait précéder de celui de son père.

NuméroIndividuParenté
N° 1 Jean père
N° 1.1 Pierre fils aîné de Jean
N° 1.2 Jacques fils cadet de Jean
N° 1.3 Louis 3 ième fils de Jean
N°1.1.1. Jean-Pierre fils aîné de Pierre,
petit-fils de Jean,
neveu de Jacques et Louis, cousin germain de Catherine
N°1.3.1 Catherine fille aînée de Louis
petite-fille de Jean
nièce de Pierre et Jacques
cousine germaine de J.Pierre

Autre possibilité : vous pouvez utiliser le N° Sosa de l’ancêtre de départ si celui-ci fait partie d’une généalogie ascendante étudiée :

Jean N° 64/1
Pierre N° 64/1.1
Jacques N° 64/1.2
Catherine N° 64/1.3.1

Les naissances illégitimes peuvent y figurer en employant le signe *
En cas de remariage : on accole une lettre a (du 1er mariage), b (du 2ième), c (du 3ième)…
Si plus de 10 enfants, on emploie des lettres majuscules : A = 10ième, B = 11ième etc.


Annonces

AD64 : fermetures de la salle de lecture

JPEG - 74.8 ko

Fermetures

Les Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques vous informent de plusieurs fermetures exceptionnelles des salles de lectures :

  • Le jeudi 23 mars de 13h30 à 17h15 à Pau.
  • Le mardi 11 avril de 13h30 à 17h15 à Bayonne.

Exposition "Villas et jardins de la Côte basque (1900-1930)

JPEG - 6 ko
L’exposition « Villas et jardins de la Côte basque (1900-1930) », conçue en collaboration avec l’association Giltzarri, offre une découverte des demeures et de leurs jardins du début du XXe siècle. Magnifiques architectures, idéalement insérées dans le paysage de la Côte, venez les découvrir :
- a la Médiathèque de Biarritz : du 3 au 25 mars 2017
- aux Archives royales et générales de Pampelune : du 4 au 30 avril 2017